FEED (T2) – Mira GRANT

FEED T2 - MIRA GRANT.jpeg

FEED (TOME 2) : DEADLINE
Mira Grant
688 pages
Folio SF

 

Résumé

La Vérité ne restera pas enterrée… les morts non plus.
Shaun Mason part à la dérive. Il a tout perdu, et l’homme de terrain qui taquinait le mort-vivant au petit déjeuner n’a plus le goût de rien, si ce n’est celui de la vengeance.
Lorsqu’une chercheuse rebelle du CCPM lui demande son aide, une horde de zombies affamés sur les talons, Shaun découvre, effaré, la véritable étendue du complot que sa soeur et lui avaient mis au jour. Les implications à l’échelle médicale autant qu’humaine dépassent tout ce qu’ils avaient imaginé.
Le virus n’a jamais frappé au hasard et le temps presse : il lui faut démasquer les responsables dans l’ombre avant qu’un second Jour des Morts balaie les survivants…

 

Mon avis

Suite autant réussie que le premier tome, « Deadline » fut un super moment de lecture.
Après les évènements tragiques de « Feed », nous retrouvons la petite bande de blogueurs toujours prêts à tout pour faire éclater la vérité au grand jour, et ce malgré les conséquences que cela peut avoir…
Le personnage de Shaun gagne en profondeur et en intensité dans ce tome dont il est le héros. Des nouveaux protagonistes font leur apparition, pour une durée plus ou moins longue. De nouvelles péripéties pimentent l’histoire. De nouveaux complots voient le jour. Malgré l’absence du personnage principal de Georgia Mason, Mira Grant a su trouver un moyen pour qu’elle nous accompagne tout au long de ce tome.
Même si « Deadline » peut se lire indépendamment de « Feed », je vous conseille tout de même de commencer par le premier tome.
Lorsque vous arriverez à la fin de ce volume, prévoyez l’achat du troisième (et dernier) tome, vous ne pourrez pas vous en passer.

 

A propos de Mira Grant

Mira Grant est née et a grandi en Californie. Depuis toujours, elle se passionne pour les films d’horreur, les virus les plus terribles et l’inévitable menace que constituent les morts-vivants. Quand elle n’écrit pas, elle partage son temps entre les voyages, les cours de virologie et les films d’horreur – elle en regarde probablement beaucoup trop pour sa santé. Mira dort avec une machette sous son lit et vous suggère fortement d’en faire autant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s