FEED (T1) – Mira GRANT

FEED T1 - MIRA GRANT.jpeg

FEED (TOME 1) : FEED
Mira Grant
688 pages
Folio SF

 

Résumé

La bonne nouvelle : nous avons survécu.
La mauvaise : eux aussi.
2034. Il y a vingt ans, l’humanité a vaincu le cancer. Le rhume n’est plus qu’un mauvais souvenir. Mais elle a créé une chose terrible que personne n’a été capable d’arrêter. Une infection virale. Qui s’est propagée à une vitesse redoutable, le virus prenant le contrôle des cerveaux, avec une seule obsession : se nourrir.
Issus de cette génération sacrifiée, Georgia et Shaun Mason sont les maîtres de la blogosphère, devenue le seul média indépendant proclamant la vérité sur ce qui se passe derrière les barricades.
Shaun, la tête brûlée, et Georgia, l’âme du duo, enquêtent sur l’affaire la plus importante de leur carrière : la sinistre conspiration qui se cache derrière les infectés. Et ils sont bien décidés à faire éclater la vérité, même s’ils doivent y laisser la vie.

 

Mon avis

La lecture de ce roman fut une belle découverte. Premier tome d’une trilogie, il donne le ton de ce qui suivra.
Oubliez le monde que vous connaissiez. Vous vous retrouvez en 2039, un monde où tout a changé. L’humanité s’est relevé d’une invasion de zombies, non sans conséquences.
Nous suivons les aventures de deux blogueurs bien en vue autorisés à couvrir la campagne présidentielle aux USA. Mais comme avant le Jour des Morts, tout n’est pas rose. Traque et complots sont au rendez-vous. Mais attention, la conspiration dépasse largement ce que nous pouvons nous imaginer.
L’histoire de « Feed » est originale, inédite. Ce n’est pas un de ces romans traitant de zombies. Les intrigues qui ponctuent le livre sont palpitantes. Les thèmes abordés sont multiples.
Les personnages sont complets, travaillés et fouillés. Impossible de ne pas s’attacher à Georgia et Shaun, ainsi qu’à Buffy, leur fidèle amie.
« Feed » est un excellent thriller mêlant journalisme, politique et technologie, sur fond d’horreur.

 

A propos de Mira Grant

Mira Grant est née et a grandi en Californie. Depuis toujours, elle se passionne pour les films d’horreur, les virus les plus terribles et l’inévitable menace que constituent les morts-vivants. Quand elle n’écrit pas, elle partage son temps entre les voyages, les cours de virologie et les films d’horreur – elle en regarde probablement beaucoup trop pour sa santé. Mira dort avec une machette sous son lit et vous suggère fortement d’en faire autant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s